AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 robin ❝ i'll be your robin, if you'll be my batman. ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité




MessageSujet: robin ❝ i'll be your robin, if you'll be my batman. ❞   Mar 18 Sep - 0:02

Robin Tobias Walker


ϖ Nom : Walker ϖ Prénom(s) : Robin Tobias ϖ Age : Dix-neuf ans ϖ Date et lieu de naissance : 10 février, à Montréal ϖ Métier/Etudes : Policier stagiaire ϖ Orientation : Homosexuel ϖ Situation : Officiellement, célibataire, dans son coeur, c'est plus compliqué ϖ Groupe : Not Ordinary People ϖ Appartenance : Ghosts


ϖ Quelle est votre affiliation et pourquoi ? Héros, car un certain ordre doit régner dans ce bas-monde. Les NOP ne devraient pas pouvoir user de leur pouvoir pour faire ce qu'ils veulent, comme s'ils étaient au-dessus de tout. C'est pas bien, et ceux qui font des trucs pas bien, terminent derrière de magnifiques barreaux. ϖ Quand avez-vous découvert vos pouvoirs et comment avez-vous réagis ? Ce n'est pas un bon souvenir... même si j'ai ainsi évité une raclée monumentale. Après une énième dispute avec mon géniteur, il a décidé une nouvelle fois d'oublier les mots et d'utiliser ses poings. Seulement, il a traversé mon crâne sans me laisser une marque. J'étais sous le choc, lui aussi, puis il m'a traité de monstre, j'ai paniqué et j'ai disparu. Pour me retrouver sous mon saule pleureur favori, où j'ai fais comme lui et j'ai pleuré. Triste histoire, je sais. ϖ Quel est votre point de vue sur les NOP/Ordinary Nous sommes tous au même niveau, même si certains ont des pouvoirs et d'autres non. Certains se croient chanceux, d'autres moins, mais que voulez-vous qu'on y fasse, notre génétique est ce qu'elle est. Je ne regarderai jamais les gens sans pouvoirs de haut, ni ne vais-je me considérer comme une merde parce que je suis une soi-disant anomalie.
Caractère :
+ marrant + : joueur + motivé/motivant + à l'écoute + sociable + souriant + sensible + extraverti
- lunatique - jaloux - possessif - inconscient - désordonné - borné

Habitudes :
ϖ accro à la nicotine ϖ depuis récemment, passe à travers le plancher lorsqu'il est trop énervé. ce qui l'énerve deux fois plus. ϖ son complexe du badboy transformé en héros lui vient de sa culpabilité envers la mort de sa mère, qui considère comme étant sa faute. ϖ adore le jeu batman/robin qu'il se fait avec Armani ϖ mange comme un porc, mais ne grossit pas. ϖ commence à devenir accro à Armani. ϖ adore les chiens et tente de convaincre Armani d'en avoir un. ϖ possède un problème d'alcool, qu'il tente de résoudre. ϖ manie ϖ il est hyperactif, donc souvent au gym pour calmer ses ardeurs. ou au lit, héhé. ϖ il est bagarreur et adore faire des mauvais coups, ce qui l'a amené à devenir un stagiaire policier et à revoir sa vision. il tente aujourd'hui de prendre de meilleures décisions. ϖ il hyper ventile à l'idée de devenir comme son père.

: De l'autre côté
ϖ Prénom/Pseudo : . ϖ Age : 21 ans et des poussières ϖ Célébrité : nico tortorella ϖ Comment avez-vous connu NOP ? : top fifty ϖ Des choses à dire pour l'améliorer ? : non, il est parfait comme ça, surtout avec robin & batman pour contre attaquer ϖ Fréquence de connexion : le plus que je peux! ϖ Crédit : tumblr.



Dernière édition par Robin T. Walker le Mar 18 Sep - 19:27, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: robin ❝ i'll be your robin, if you'll be my batman. ❞   Mar 18 Sep - 0:03

C'est ici que ça commence


La mort. On ne souhaite jamais qu'elle vienne, mais qui sommes-nous pour en décider autrement? Elle était venue voler la mère d'un enfant, venue au moment où elle ne devait pas. Après un accouchement, prendre une femme qui ne souhaitait qu'élever son enfant, c'était cruel. Laisser ledit enfant avec un père si tourmenté par la mort de sa femme qu'il en devient violent, c'était cruel. C'était aussi ce qui était arrivé à Robin, qui ne s'en remettrait jamais complètement. Sa mère, il ne l'avait pas connu, mais ses nounous avaient pris soin de lui montrer des photos d'elle et pour ceux qui la connaissaient, de lui raconter des histoires qui la mettaient en scène. À travers d'autres femmes il avait finit par la connaître, toutefois jamais par son père, qui le tenait personnellement responsable de la mort de sa femme. Lui, il ne pourrait pardonner à son fils une offense qu'il trouvait inacceptable. Personne n'avait réussit à le convaincre du contraire.

L'enfance de Robin n'a pas été facile, car il manquait d'attention parentale. Lorsqu'il mettait son père assez en colère, il lui donnait quelques coups pour le remettre à sa place. Il ne regrettait ni ne s'excusait, pour lui, battre un enfant qui avait tué une femme était logique. Robin, lui, ne voulaient que l'amour et l'attention de son père, alors même si ses mauvais coups lui amenaient souvent des bleus, il continuait d'agir de mal en pis pour peut-être, un jour, attirer réellement l'attention de son géniteur. Peut-être qu'un jour, il en aurait marre de voir son fils se mettre les pieds dans les plats comme ça, et qu'il prendrait finalement sur lui pour l'élever comme il se devait. Naturellement, ce n'était que des rêves en couleurs. Un mauvais coup égalait une raclée, puis Robin retombait dans l'oubli, regardant son père boire une nouvelle bière à toutes les heures.

Lorsqu'on agit comme un con, comme un criminel, la vie ne nous reste pas plaisante à jamais. C'était quelque chose que le jeune garçon apprit rapidement lorsqu'il reçu sa première convocation au tribunal. À l'époque, il avait quatorze ans, il avait vandalisé un petit commerce et insulté le propriétaire. Lorsque la police était arrivée, il était déjà partit, mais son adresse et son nom ressortirent rapidement. Il ne sut jamais si c'était de la chance ou de la malchance, mais il s'en sortit sans trop de conséquences. Des heures de travaux communautaires dans la belle ville polluée qu'était Montréal, ce n'était pas une si grosse conséquence pour ses actes. Le pire fut sans doute la raclée monumentale qu'il avait subit lorsque son père avait comprit qu'il devrait rembourser un certain montant sur les dommages qu'il avait causé.

La deuxième fois aussi, il s'en était assez bien tiré. À seize ans, il s'était fait prendre lors d'une énième bagarre à la sortie d'un bar. Un mec l'avait vu en embrassé un autre dans les toilettes et avait commencé à l'injurier lorsqu'il était sortit prendre un peu d'air. Ça avait rapidement tourné au vinaigre et cette fois-ci, quand la police arriva, il était toujours là. Peut-être aurait-il dut disparaitre dans la foule, car il frappa un agent de la paix en plein visage alors qu'il tentait de séparer les deux jeunes hommes turbulents. Une nouvelle convocation, de nouveaux avertissements, mais encore une fois, il s'en sortit sans trop de difficulté. Il fallait dire que son père était un des conseillers du maire de la ville, c'était sans doute pour ça qu'il n'avait pas encore été placé quelque part. Il se mérita une nouvelle raclée, encore une fois sans plus.

La dernière fois qu'il fut convoqué au tribunal, c'était quelques mois avant son dix-neuvième anniversaire. Il avait encore joué au con en se battant cette fois-ci avec un automobiliste qui avait rentré dans le véhicule de son père, dans leur stationnement. Finalement, ils décidèrent de prendre de plus sérieuses mesures disciplinaires, ce qui ne dérangea pas le paternel pour le moins du monde. Au contraire, il espérait l'avoir moins souvent dans les pattes, s'il faisait enfin quelque chose de sa peau. Il deviendrait stagiaire policier, un poste qui, l'espérait-on, réussirait à lui mettre les idées à la bonne place. Il était bien incertain, au début, de commencer ce nouveau poste. Après tout, il était rebelle, mais c'était particulièrement dans l'espoir d'attirer l'attention de son père, pas le reste du monde. Il se dit qu'il finirait bien par le rendre fier, s'il réussissait ce stage (et peut-être emploi, s'il avait de la chance) avec des commentaires plus qu'excellents.

Un ou deux mois avant le début de son nouveau boulot, une grosse dispute éclata entre les deux Walker. Tellement que même Robin avait le cœur dans la gorge, les yeux brillants de colère et les poings serrés. Et quand son père en était venu au moment de le cogner, son poing avait littéralement passé au travers de lui. Comme s'il était un... fantôme. Sous le choc, il ne réagit pas immédiatement et son père ôta précipitamment sa main de son crâne. Les yeux exorbités, le visage pâle, il se mit à lui crier des injures, à la traiter de monstre et de NOP, dernier mot qu'il cracha comme une insulte. Toujours aussi bouleversé, Robin disparut sans pouvoir contrôler ce nouveau pouvoir, et se retrouva au pied de son saule pleureur favori, où il éclata en sanglots. Il était sensible, et toute cette situation le mettait à l'envers. Il avait entendu parler des NOP, mais n'aurait jamais cru qu'à son âge, il avait encore des chances de développer des pouvoirs. Et avec ce qu'il venait d'expérimenter, il était sans aucun doute un Ghost.

L'heure de son nouveau boulot était arrivé. Si, au début, Robin était plutôt craintif quant à la sortit de cette histoire, à la fin de sa première journée, il avait déjà changé d'avis. Il adorait le boulot et il bavait sans se cacher sur le policier avec lequel il devait travailler. Armani était magnifique, et lorsque ce dernier fit le premier pas, avant même la fin de la première semaine, Robin ne put se résoudre à le repousser. Une histoire de sexe avait s'était donc installé entre les deux hommes, qui entre temps apprenaient lentement à se connaitre. Ils se confièrent l'un à l'autre concernant leurs pouvoirs, et un jeu commença entre eux. La nuit, ils devenaient Batman et Robin, des héros de la nuit qui combattaient les Némésis. Lorsqu'ils ne patrouillaient pas les rues, ils étaient chez Armani, où Robin avait emménagé, puisque la relation avec son père n'avait qu'empiré après la nouvelle de son nouveau statut. Un fils meurtrier, gay et NOP? C'était beaucoup trop à accepter.

Robin ne se plaignait pas de sa nouvelle vie, appréciant le travail, comme la compagnie. Tellement, qu'il s'était récemment découvert des sentiments pour Armani, sentiments qui n'étaient pas prêt de disparaitre, surtout s'ils continuaient dans cette direction. Robin n'osait pas lui en glisser un mot, connaissant le confort qu'avait Armani à être célibataire. Il laissait les choses allées, et espérait qu'un jour, la relation de Batman et Robin deviendraient plus qu'une histoire d'un soir.



Dernière édition par Robin T. Walker le Mar 18 Sep - 19:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: robin ❝ i'll be your robin, if you'll be my batman. ❞   Mar 18 Sep - 0:04

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche
Pour tout renseignement concernant le forum n'hésites pas :)
Je précise concernant le forum parce que pour ta fiche je te serais pas d'une grande aide xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: robin ❝ i'll be your robin, if you'll be my batman. ❞   Mar 18 Sep - 0:07

Bienvenue officiellement mon Robin (n'empêche, je pensais pas que Robin allait être ici aussi vite ) rien qu'à moi

Pour la fiche, hésite pas si y'a un truc qui cloche ou si tu sais pas un truc. Bon courage mon mignon

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: robin ❝ i'll be your robin, if you'll be my batman. ❞   Mar 18 Sep - 0:13

Mavrick ; Merciiii Ouais, donc si je me pose la moindre question concernant le fo', je n'hésiterais pas à venir voir le joli jeune homme que tu es

Armani ; Merci officiellement, Batman N'est-ce pas? C'est toujours chouette quand ça l'arrive, par contre. Et oui, je vais t'harceler si j'hésite sur quelque chose concernant ce bon vieux Robin Et ça en fait, des nuits de folies, ça
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: robin ❝ i'll be your robin, if you'll be my batman. ❞   Mar 18 Sep - 5:49

Décidément ils sont rapidement prit les scéna, c'est bien ^^

Bienvenue parmi nous - très bon choix de scénario ! -

Si tu as la moindre question n'hésite pas ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: robin ❝ i'll be your robin, if you'll be my batman. ❞   Mar 18 Sep - 11:39

Merciiii

Et c'est normal qu'ils soient pris rapidement, ils sont supers ^^ Et le forum aussi, donc ça aide
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: robin ❝ i'll be your robin, if you'll be my batman. ❞   Mar 18 Sep - 19:58

J'aime ta fiche donc c'est un grand oui
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: robin ❝ i'll be your robin, if you'll be my batman. ❞   Mar 18 Sep - 19:59

Aaaah, merci mon Bat'
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: robin ❝ i'll be your robin, if you'll be my batman. ❞   Mar 18 Sep - 20:16

Alors officiellement je te valide ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: robin ❝ i'll be your robin, if you'll be my batman. ❞   

Revenir en haut Aller en bas
 

robin ❝ i'll be your robin, if you'll be my batman. ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Robin des bois ? Non...
» Vitali, le robin des bois en jupe.
» Maxime Robin
» Petit voyage au pays des Elfes [ Pv Robin M'angil & Noa Lane ]
» Deux assassins,ca donne quoi ? (Law et Robin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les personnages :: Présentations :: Les présentations validées-